Un projet pharaonique…

Le temps passe passe ...

… et beaucoup de choses ont changé…

… qui aurait pu s’imaginer que le temps se serait si vite écoulé…

Tu te rappelles cette chanson au refrain entêtant?

Ouh là là…

Presque 6 mois se seraient déjà écoulés depuis mon dernier article de blog?

Je dois me rendre à l’évidence, oui, 6 mois !

Du nouveau !

Il y a une bonne raison à cela :

Je suis en phase de gestation –pas d’un vrai bébé, de ce côté j’ai été généreusement pourvue 😀 – d’un énoooorme projet.

Un projet qui me tient tellement à coeur.

Un projet qui m’empêche de dormir.

Un projet qui me fait bondir hors du lit à des heures totalement indécentes, dimanche compris.

Quel est ce projet?

Un déménagement?

Tsss tsss…

Un grand voyage ?

Tsss tsss…

Un livre ?

Mmmmh… pas tout de suite !

Alors...

Alors ?

Tadaaaaam...

Ce projet, c’est la création d’une Formation en ligne qui reprend en détail TOUTES les étapes abordées pendant les stages d’initiation au piano en 3 jours.

Un vrai défi.

Un truc de ouf.

Une formation qui te permettra d’apprendre TOUT·E SEUL·E ou presque, avec moi virtuellement sur ton écran, dans ton salon ou sur ton piano, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Lorsque cette idée s’est imposée à moi il y a presque un an, la simple évocation du projet me mettait en transe. J’étais complètement bouleversée à l’idée de créer LA Formation en laquelle je crois, puisque je l’expérimente au quotidien avec mes élèves.

Une accumulation de surprises

Je n’avais, heureusement, pas du tout réalisé l’ampleur de la tâche qui m’attendait. Même si je prévoyais vaguement des tracasseries techniques, ou bien des démarches à effectuer.

Je n'avais pas anticipé

 

… la réécriture complète du déroulé pédagogique, cette feuille de route qui me permet d’aller d’un point A à un point B pendant les 24h de cours d’un stage. Ce plan qui me montre toujours où nous en sommes, et où nous en serons dans 30 minutes…

Je n'avais pas anticipé

… l’ampleur de la tâche consistant à découper ce fameux déroulé en modules, puis en chapitres …

Les post-it collés partout sur l’ordi, sur la table, le piano, le mur… ou décollés et tombés sur la chaise…(je te raconte ? le post-it fluo qui était resté collé sur ma fesse droite, le jour où j’arborais un joli pantalon rouge bordeaux, et qui j’espère ne s’est pas vu pendant ma journée de cours de piano encore “en vrai”…)

le petit chaton de passage a beaucoup aimé

Je n'avais pas anticipé

… la partie technique du tournage des vidéos…

Je l’avoue, j’en ai fait des essais infructueux ou approximatifs, toute seule, avant de comprendre que le concours d’un vrai professionnel était indispensable !

2020-02-19-19.04.16-min-compressor-min (1)
Fin de la journée de tournage. Églantine en a ras-la-moustache !

Je n'avais pas anticipé

… la complexité du découpage en séquences progressives, les subtilités du logiciel de traitement de vidéos…

Ni toute la logistique nécessaire à l’enregistrement de certains commentaires “off”, parfaitement réussis jusqu’au miaulement du chat… ou bien la sonnette du facteur…

Ce n'est pas tout !

Je n’avais heureusement pas anticipé ces nuits où tu te réveilles brutalement à 2 h du mat…

… avec l’impression, encore dans un demi-sommeil, d’entendre ton cerveau hurler à l’oreille que le module 9 comporte une erreur et qu’il faut recommencer de toute urgence la dernière séquence…

Si, si, c’est arrivé une vingtaine de fois.

Je n'avais pas prévu non plu les dizaines de tablettes de chocolat-réconfort, ou de chocolat-carburant...

Mais, heureusement...

Surtout, surtout, je n’avais pas anticipé cette prodigieuse excitation d’en voir petit à petit le résultat.

Lorsque le premier chapitre a enfin été terminé, après un long, très long montage vidéo… c’était… Waouh !

Chapitre que j’ai recommencé encore 2 fois par la suite, ne le trouvant pas assez abouti…

Bien sûr tout n’est pas rose, loin de là. J’ai traversé des périodes de découragement.

De “À quoi bon” à “Je n’y arriverai jamais”, en passant par “Je n’ai pas l’énergie suffisante”…

Et... quel est le rapport avec aujourd'hui ?

Le rapport, c’est … le confinement.

Oui oui, tu as bien lu, le confinement !Cet événement dramatique certes, totalement inattendu, mais qui est arrivé pile-poil pour me donner de longues plages de travail possibles, entre les cours de piano en visioconférences.

Même si c’est parfois encore compliqué :

La petite voix de Danielle-raisonnable qui me dit “c’est génial, profite de cette opportunité, tu n’auras plus jamais l’occasion de laisser ton ordi en plan, tes feuilles partout, et d’enchaîner avec un cours de piano en visioconf, sans devoir tout ranger pour l’arrivée des élèves”

L’autre petite voix, celle de Danielle-la flemme, un peu plus perfide, qui sussure “pourquoi travailler autant? La moitié de la France ne sait pas comment occuper ses journées, fais comme eux, prends du recul, arrête de courir après le temps…”

Alors de temps en temps il y a conflit d’intérêts et j’ai du mal à faire la part des choses.

En revanche, ce dont je suis convaincue, c’est que jamais je n’aurai été aussi près du but que maintenant !

Encore quelques modules à tourner, quelques chapitres à réorganiser, des documents pdf à rédiger…

Et, c’est planifié, cette formation sera disponible avant l’été

Alors je retourne à mon travail…

En attendant, pour illuminer un peu nos journées, je t’offre en ce moment sur Facebook des mini-concerts de quelques minutes, en direct, plusieurs fois par semaine.

Rejoins-moi si tu veux, tu trouveras le lien dans le groupe “le piano à ma portée”.

À très vite pour le lancement de la formation !

Tu as aimé? partage avec enthousiasme !

Partager sur facebook
Partager sur email
Le piano à ma portée

Reçois toute l'actualité du site avec ma newsletter !

Retour haut de page